COMX 51-RE

Module de communication pour solutions Ethernet temps réel, fonctions informatiques et IoT
 
  • Interface Ethernet industriel avec connecteur réseau
  • Canal Ethernet supplémentaire pour vos propres solutions informatiques
  • Mise à jour du firmware via Webserver intégré
 
 
  • Connexion de l'hôte via mémoire à double accès ou SPI 50 MHz
  • Un seul matériel pour tous les esclaves Ethernet temps-réel
  • Serveur OPC UA & client MQTT intégrés
 

Module flexible pour la communication industrielle et l'IoT

Dans le cadre de la décentralisation en technologie d'automatisation, les fonctions de contrôle et les fonctions informatiques accrues sont transférées vers les processeurs très performants des appareils de terrain. Par ailleurs, ces appareils de terrain intelligents sont connectés à l'"IoT" (Internet des objets) pour fournir des données d'analyse, d'état ou de diagnostic à une application en cloud.

La condition préalable à cette connexion est, outre un Ethernet temps réel performant, un accès à des services Ethernet standard via un câblage partagé. Dans l'idéal, l'unité de communication centrale est déjà dotée de fonctions informatiques basiques, telles qu'un Webserver, ainsi que des principales fonctions IoT, telles qu'un Serveur OPC UA intégré ou un client MQTT.

  


Cas d'utilisation : Avec un OPC UA / MQTT intégré, les appareils de terrain fournissent des "données à valeur ajoutée" à un appareil edge ou directement à un cloud en utilisant le même câble physique.

 

Pour se conformer à ces exigences IOT, COMX 51 est disponible avec un firmware de communication mis à jour. 

 

COMX 51CA-RE

 
  • Avec sa prise RJ45, son transformateur Ethernet intégré, ses mémoires FLASH et SDRAM intégrées, COMX 51 est optimisé pour les fonctionnalités avancées.
  • Parallèlement à la communication Ethernet temps réel, un serveur web intégré et un canal Ethernet transparent additionnel sont également disponibles, ce qui permet de développer des solutions IT dans le processeur hôte de l’appareil d’automatisation.
  • De plus, l'extension firmware comprend un serveur OPC UA intégré et un client MQTT assurant la connectivité à un cloud ou une passerelle edge.
 

 

 

Structure logicielle commune pour l'application

En tant qu'interface commune pour l'échange de données vers le processeur hôte, les produits basés sur netX utilisent une mémoire à double accès interne. Sa structure clairement définie consiste en un canal système, un canal handshake et jusqu'à 4 canaux de communication qui peuvent être utilisés pour des fonctions/protocoles indépendants.  

Le nombre de canaux de communication accordés à l'application varie en fonction de la gamme de fonctions du firmware netX utilisé. Pour l'ensemble des solutions, les données Ethernet temps réel sont toujours mappées dans le premier canal (Canal 0). 

Dans sa configuration maximale, COMX 51 offre trois canaux distincts accessibles par le processeur hôte à l'aide d'une interface SPI à 50 MHz :

Canal 0 :

Données Ethernet temps réel cycliques et acycliques

Canal 1 :

Canal Ethernet avec TCP socket ou interface Raw Ethernet

Canal 2

Données IoT via OPC UA / MQTT

 

 

Connexion hôte via SPI rapide

Selon le produit, la mémoire double accès interne netX est accessible par bus parallèle 8/16 bits (mode DPM) ou en série par interface SPI à 50 MHz (mode SPM).

En mode DPM, généralement, seul le canal 0 est accessible pour l'Ethernet temps réel (lignes d'adresse : A0 – A13). En revanche, en mode SPM, l'application peut toujours accéder au canal 0 pour l'Ethernet temps réel ainsi qu'aux canaux 1 et 2 pour les fonctions informatiques et IoT supplémentaires.  

Le tableau suivant indique le mappage des protocoles Ethernet aux canaux de communication du mode interface hôte correspondant :

 

Mode interface hôteCanal 0 :
Ethernet temps réel 
Canal 1 :
Ethernet standard
Canal 2 :
Données IoT (prévues)
Mode DPMDonnées E/S--
Communication acyclique
Mode SPMDonnées E/STCP/UDP Données via MQTT
Communication acycliqueRaw Ethernet Données via OPC UA

 

Communication Ethernet

Comme pour tous les produits basés sur netX, COMX 51 est doté de 4 adresses MAC (MAC0 – MAC3). Par défaut, elles sont sélectionnées dans le pool d'adresses MAC Hilscher et seront ajoutées lors de la fabrication. MAC0 et MAC2 sont réservées à la communication Ethernet temps réel et MAC3 est attribuée à la communication Raw Ethernet distincte. La répartition du trafic Ethernet entrant vers les différentes adresses MAC a déjà lieu dans le commutateur Ethernet temps réel du contrôleur netX.   

Pour mettre en œuvre des protocoles Internet ou services Ethernet, l'application utilise le canal 1 de netRAPID 51. Selon les besoins de l'application, le mode TCP socket ou le mode Raw Ethernet peut être utilisé. 

En mode TCP socket, l'application hôte peut connecter ses propres services basés sur UDP/TCP via l'interface socket proposée au réseau. Dans ce cas, la pile de protocoles TCP/IP intégrée et l'adresse IP netX peuvent être utilisées. L'application hôte sera présente dans le réseau avec les mêmes paramètres de réseau que le protocole Ethernet temps réel.

Dans le mode Raw Ethernet, l'application hôte peut accéder au réseau de manière transparente, comme si elle disposait d'un adaptateur de réseau séparé. La connexion sera effectuée dans le commutateur Ethernet temps réel netX à l'aide d'une adresse MAC Ethernet distincte. Grâce à cette méthode, l'application hôte peut être perçue comme appareil individuel dans le réseau et peut sélectionner librement ses propres paramètres de réseau. (par ex. l'adresse IP d'une pile TCP/IP intégrée au système hôte Linux) 

COMX 51 a 4 adresses MAC : De MAC0 à MAC3.

 

Adresse MACProtocoleCanal de communication
MAC0Protocole Ethernet temps réelCanal 0
TCP, UDPCanal 1
MQTT, OPC UA (pour utilisation future)Canal 2
MAC1 et MAC2Utilisés par le protocole Ethernet temps réel.Canal 0
MAC3Raw EthernetCanal 1